Colloque: Adolescence et entrée dans l’âge adulte : politiques publiques et pratiques numériques

Un colloque en partenariat avec le RT 15, l’INJEP et la CNAF.

Vendredi 23 mars 2018
9h30 -16h30

Amphithéâtre de l’Institut Montsouris
42 Boulevard Jourdan
Paris 14e

À l’occasion de la parution du numéro 125 de la Revue des politiques sociales et familiales (RPSF) sur l’adolescence, et de la publication de cinq revues de littérature sur la jeunesse et l’adolescence, la Caisse nationale des Allocations familiales  (CNAF) et l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) organisent un colloque le vendredi 23 mars à l’Institut Montsouris sur ces questions.

Alors que les adolescents et les jeunes adultes sont, à différents égards, souvent associés aux notions de crise, de risques et de difficultés, ce colloque mettra en valeur les ressources des adolescents et des jeunes en articulant les discussions autour de deux axes principaux, l’action publique et le numérique.

Comment les politiques publiques prennent-elles en compte les adolescents et les jeunes adultes ? Et comment les jeunes reçoivent-ils les propositions ou les injonctions qui leur sont adressées ? Désormais incontournable dans le quotidien des adolescents et des jeunes adultes, quels usages les jeunes ont-ils du numérique ? En quoi cela modifie-t-il la socialisation des adolescents et leurs interactions ?

Fruit d’une collaboration institutionnelle et scientifique entre l’INJEP et la CNAF, cette journée permettra d’enrichir les connaissances sur les adolescent·e·s et les jeunes adultes afin d’éclairer les politiques publiques destinées aux jeunes.

Voici le lien pour s’inscrire au colloque.

 

Parution: « Parcours adolescents : expériences et représentations » (Revue des politiques sociales et familiales, n°125)

Parution: « Bande dessinée, jeunesses et activités corporelles » (Agora Débats/Jeunesse n°78)

Les bandes dessinées proposent-elles des injonctions normatives du corps des jeunes filles et garçons ? Ont-elles été, selon les époques, les générations, les cultures…, un lieu de conservation des traditions ou, au contraire, un levier de changements et d’évolutions des mentalités  ? Participant à son niveau à l’éducation de la jeunesse, dans quelle mesure la bande dessinée interroge-t-elle les valeurs assignées au sport ou les bienfaits supposés de l’activité physique ?

Fruit d’un appel à contribution, ce dossier de la revue Agora débats/jeunesses portant sur la BD explore ces questions à travers l’analyse d’ouvrages d’époques et d’auteurs très différents : de l’album illustré Le Pierrot sportif, au héros Thorgal, en passant par l’oeuvre de Jean-Jacques Servais ou de Jean Harambat ou bien encore les mangas japonais…

Sébastien Laffage-Cosnier, Christian Vivier, Julien Fuchs Introduction : La bande dessinée, miroir ou moteur des activités physiques des jeunes ?

Emmanuel Auvray, Yohann Fortune L’album d’inspiration catholique Pierrot sportif, un idéal d’éducation physique et sportive pour les jeunes garçons après 1930

Pierrick Desfontaine, Prune Mesyngier, Jean-Nicolas Renaud Thorgal, une masculinité « douce » comme modèle pour la jeunesse

 

Camille Roelens – Représentation du corps des héroïnes chez Jean-Claude Servais Philosophie de l’autorité et mise en scène des jeunes corps féminins


Vincent Marie « Un rugby de petites choses » en bande dessinée. À propos de En même temps que la jeunesse de Jean Harambat

Bounthavy Suvilay – Le manga de sport comme récit de formation pour la jeunesse au Japon

Et 2 articles « hors dossier »

Angelo Montoni Les nouvelles formes de l’activisme radical chez les jeunes Chiliens.Distinction, autonomisme et action directe
Alice Simon L’attentat de Charlie Hebdo du point de vue d’élèves dits « musulmans ». Étude sur l’action politique de l’école

+ infos :

agora@injep.fr  – www.agora.injep.frwww.injep.fr

 

Parcours de « gamins » : regards croisés sur l’enfance d’hier ou d’aujourd’hui

Appel à communications pour une journée d’étude pluridisciplinaire de l’Association interdisciplinaire des doctorants de l’ouest en confluences.

Résumé :

Cette journée a pour thème l’enfance, dans laquelle nous incluons l’adolescence. Les doctorants de toutes disciplines peuvent proposer des communications. L’évènement s’inscrit dans la dynamique des childhood studies, qui mobilisent de nombreuses disciplines. L’intérêt pour l’enfance s’explique en effet par les différentes acceptions auxquelles le concept et ses corolaires renvoient : construction sociale, représentation des enfants, santé de l’enfant ou encore bien-être de l’enfant. Ainsi, tous les thèmes peuvent être abordés au cour de cette journée, qui aura pour but de nourrir des discussions fructueuses et approfondies.

Pour plus d’information, voir l’annonce complète sur le site Calenda.